15
Juil

Gilles Pudlowski

Gilles Pudlowski

L’Ancienne Douane

C’est la bonne surprise d’Haguenau, ce petit Strasbourg du Nord de l’Alsace: un monument réhabilité au coeur du centre piétonnier, tenu avec sérieux, proposant des mets de choix, fort soignés. Ce qui fut jadis un grenier impérial, puis, à partir de 1494, un siège des taxes à l’entrée de la ville, autant dire une douane. Entrepôt de marchandises et de vins, restauré, après incendie, en 1681, aménagé en salle des fêtes au premier étage, vers 1895, ce fut plus récemment un Hippopotamus. Deux pros de la restauration alsacienne, Jimmy Lutz, qui tient Aux Trois Fleurs à Oberhoffen-sur-Moder, Yannick Garzennec, qui possède les Brasseurs à Strasbourg, ont rénové le lieu avec malice, clarté et élégance, avec ses chaises rouges mixant style alsacien et néo-rétro années 1960. La terrasse d’été est un pur bonheur le soir, sur sa place piétonne au coeur du centre. Le service féminin est gracieux, va de l’avant, mêlant charme et promptitude. Côté mets, on joue la tradition et le simple, le frais, le « fait maison » avec sérieux. Des exemples? La tarte flambée, fine et crémeuse, version classique et gratinée au munster, la bière « maison » (blonde pils désoiffante à la pression », brassée à Strasbourg chez « les Brasseurs », les viandes de qualité (brochettes de boeuf aux tomates et champignons, ou aux oignons et lardons, onglet de veau à l’échalote, qu’on aimerait cependant entier, plutôt qu’émincé façon « prédécoupée ») passent comme une lettre à la poste. Le service féminin est gracieux, va de l’avant, mêlant charme et promptitude. Côté mets, on joue la tradition et le simple, le frais, le « fait maison » avec sérieux. Des exemples? La tarte flambée, fine et crémeuse, version classique et gratinée au munster, la bière « maison » (blonde pils désoiffante à la pression », brassée à Strasbourg chez « les Brasseurs », les viandes de qualité (brochettes de boeuf aux tomates et champignons, ou aux oignons et lardons, onglet de veau à l’échalote, qu’on aimerait cependant entier, plutôt qu’émincé façon « prédécoupée ») passent comme une lettre à la poste.   Article rédigé par Gilles Pudlowski (Voir l’article)

Article rédigé par Gilles Pudlowski (voir l'article)